top of page
Plantes d'herbes

Essai, manifeste de l'herboriste

Dernière mise à jour : 9 nov. 2023

Version anglaise: ici

Deutsch: hier geht's

Ciseler du temps pour ce qui compte

A la source de tout miracle - et même, de toute guérison?


" Prends du temps pour l’amour!" Une telle injonction peut atteindre au plus profond de soi-même, et nous choquer carrément.

Peut-être pensez-vous : Quoi? On ME demande de prendre du temps pour l'amour ?!!! A moi?!

Cette injection vous indigne vraiment parce que vous passez déjà des centaines d'heures bienveillantes à aider, soutenir, apporter harmonie et joies aux autres ou à votre famille (par amour) ; vous passez encore davantage d'heures à tâtonner chercher comment rendre le monde meilleur (par amour) - tout un travail en profondeur souvent - et parfois vous vous réveillez au milieu de la nuit comme moi et ces scientifiques fous (comme celui du film Retour vers le futur par exemple), vous griffonnez peut-être, écrivez et recherchez des solutions (par amour!) Et vous aimez apprendre, un processus qui se poursuit toute une vie si le cerveau le veut bien (par amour de la vie.)


Et puis il y a toute l'importance que l'on peut accorder au fait d'être une bonne personne au quotidien : s'il vous arrivait d'avoir une émotion négative envers quelqu'un, vous prendriez la responsabilité de cette expérience en explorant la source, et en cherchant à guérir toute blessure affectant autrui (par amour pour soi-même déjà.)


Au fil des ans, vous avez MÊME appris à aimer à partir d’un verre REMPLI, réalisant que tout ce qui vient d'une tasse vide n'est souvent pas très utile. Pour n'importe qui. Au contraire.

Alors on me dit ici de faire place à l'amour ?!!!


Buvez une petite tasse d'une des infusions personnalisées cueillies ou préparées spécialement pour vous, et vous voici avec un peu plus de recul : oui, comme la nature, comme le printemps, puissions-nous toujours, toujours, toujours revenir à ce qui compte. Jusqu'au dernier souffle précieux.


Bien sûr, vous pensez peut-être - puisque vous consacrez beaucoup d'heures dans la journée à honorer ce qui compte - que ce que je veux vraiment dire est la chose suivante : s'il vous plaît, chers vous, consacrez du temps à vous choyer vous-même ! Ou mettez une priorité à soigner vos relations amicales ou amoureuses. La vie passe vite. Permettez davantage d'énergie vitale vers la féminité ou la virilité ou autre(s) binarité(s).


Apprenons à écouter, choyer, se mettre au diapason du temps et de nos coeurs.


Touché ? Touché coulé.


Certes, nous méritons et aspirons tous à connaître l'amour terrestre - et à vivre ce bonheur.


Et quel rapport que ces élancées dans le blog de votre herboriste ?


De nombreuses raisons:

1) Votre herboriste s’extasie quasiment tous les jours sur le fait que les plantes sont faites de lumière (ou appelez ça de l'amour) - et comment elles mettent ipso-facto en lumière ce qui doit être guéri.


Oui, je peux le dire de manière plus scientifique : les plantes sont LES expertes pour absorber l'énergie lumineuse, et pour grandir en utilisant ladite lumière, créant des sucres qui déclenchent ensuite un processus appelé photosynthèse.

Les plantes nous invitent donc - avec leurs indications et propriétés propres (qui sont même reconnues par la science à présent) – à mettre de la lumière (de l’amour) là où cela fait mal.

3) Que peut faire votre herboriste au moment où l’on se dit… aie, aie… ? La question qui peut s'imposer alors sera: avec quelle facilité acceptons-nous la douleur, l'inconfort, le changement et la transformation ?


Pour exemple, si l'on est allergique (entendez aussi: réactif) au printemps et à ses forces de vie si pressantes, le corps se manifesterait-il ainsi pour demander de l'aide, le système immunitaire emballé par tant de changements et nouveautés? Il y a des plantes pour aider à affronter les remises en question ou transformations et, dépasser ce qui auparavant, limitaient joies et santé.

4) L’herboriste a cœur à vous montrer qu’il n’y a pas de temps à perdre. Encore moins au printemps et en été! Parce que ces saisons s'égosillent : créez du TEMPS POUR L'AMOUR! C'est comme un appel puissant pour renoncer aux habitudes épuisantes et nocives pour la santé sur pleins de plans. Ces habitudes qui empêchent l'amour, contractent le corps, les flux, les énergies vitales et la joie.

Car oui, les plantes vont réveiller des questions essentielles, de celles qu’on est content de regarder en face et que l’herboriste vous aide à dépasser: comment puis-je arrêter de mettre des choses sous le tapis? Comment puis-je placer ces émotions inconfortables à la lumière de l'amour (au lieu de manger ou boire quelque chose de délicieux pour cacher l'inconfort ?)


Comment puis-je cesser de me réveiller mal en point la nuit ou pleins de courbatures le matin?


Vieillir ne devrait pas être associé ipso facto à de la souffrance physique ou émotionnelle. L'herboriste est là pour vous le (dé)montrer.


Et parlons d'habitudes:


Comment puis-je arrêter de boire trop d'alcool ou de me noyer dans la consommation de médias et d'autres dépendances ? Comment puis-je arrêter de trahir mes proches ou mes employés - ce qui est aussi une façon de me trahir moi-même ? Comment puis-je arrêter de me curer le nez quand personne ne regarde ? Ou simplement, comment puis-je apprendre à m'asseoir avec moi-même et profiter de ma vie et respirer, me permettant de me reposer (oui, un vrai repos, même sans apéro) ?

L’herboriste a pleins de plantes à vous proposer à ces moments-là.


L’une des personnes que j’accompagne m’a même dit : « O quel beau buffet de solutions ! »


5) Ensuite, lorsque la conscience est plus claire - le premier pas donc effectué - les plantes contribuent grandement à rendre la transformation moins inconfortable et moins douloureuses, à amener douceurs et réconforts.

En plus de favoriser, accélérer, soigner la cicatrisation, les plantes contribuent à rendre le processus moins douloureux.

Oui, j'ai expérimenté depuis mon plus jeune âge - et j'espère que vous le savez déjà aussi - que les guérisons valent l'éventuel inconfort et l'aventure.


OOOO n'êtes-vous pas d'accord pour dire que c'est tellement mieux qu'un voyage à l'autre bout du monde ou n'importe quel type de shopping ou de distraction coûteuse?

Oui. Malgré les expériences super douloureuses, je pense que vous ne regretterez jamais la traversée, parfois aisée, parfois moins, vers la guérison et l'accroissement de la conscience (cela me semble aller main dans la main.) J'aurais presque envie de garantir cela à cent pour cent, tant je suis enthousiaste.


En sus, cerise sur le gâteau, ce mouvement d'ouverture - encore une fois malgré la douleur possible - je suis également d'avis qu'il permet à de véritables miracles de se produire - et ce de manière organique et sans faire de mal à qui que ce soit.

Souvent les véritables miracles sont petits et discrets.

Mes miracles préférés? Constater des mouvements de guérison autour de moi, respirer la confiance amplement, diminuer les peur(s) (face au nouveau et au renouveau,) accepter le changement, accueillir et donner de l'amour, constater davantage d'énergie vitale et une forme meilleure même qu'à vingt ans, pour ceux qui en ont davantage. Ou le miracle de l'un de mes patients âgés qui a recommencé à marcher même s'il n'avait pas trouvé le courage de le faire depuis des mois. Ou miracle suprême: "simplement" être profondément heureux d'être en vie.


Et parfois, les miracles sont énormes. Carrément visible

Nouvelle petite herboristerie, sa maison familiale et son terrain

Je partage avec vous que je n'avais JAMAIS pensé possible: posséder une maison (de surcroit à Genève - les Franches Montagne me semblaient éventuellement possibles avec peut-être encore 20 ans de travail.)

Sachez que je n'adhère PAS aux pratiques de visualisation New Age ni à l'idée de manifester des choses matérielles.

Je pense donc que c'est l'ouverture, le processus de pardon, la confiance dans les plantes médicinales - la création de temps et d'espace pour ce qui comptait à mon cœur - qui est la source de miracles, certains visibles par d'autres, certains pas.


Flash back en lien avec les miracles des plantes médicinales: alors que j'étais enfant, les entreprises pour lesquelles travaillait mon père nous envoyaient d’un côté du monde à un autre, nous permettant de séjourner dans des hôtels 5 étoiles - et d'y manger les meilleurs plats.

Chaque fois que nous entrions dans un endroit chic - où j'étais traitée comme une reine - je pensais : je ne mérite pas cela et très vite m'est venu la conscience que l'argent ne devrait aller que vers ceux qui rendent service à l'humanité.


Autour des hôtels 5 étoiles, je cherchais toujours les "mauvaises herbes" (souvent médicinales, ai-je appris plus tard.)

Seule une contribution éthique, créative et honnête et utile pour la population autour de soi me semble justifier un revenu supérieur.


C'est ainsi qu'est née rapidement la question: que puis-je faire pour aider en profondeur - réellement - les gens?


Aider sincèrement. Pas seulement en surface ou avec un pansement, et pas uniquement pour quelques heures ou quelques jours.


Cette question est une habitude de vie qui a été pétri et ressassé pendant toutes mes études et toute ma vie - et c'est pourquoi je me sens si confiante aujourd'hui de vous soutenir: les réponses à vos questions affluent lorsque vous entrez dans mon petit espace de plantes médicinales, ce petit espace miraculeux, qui est apparu comme si les arbres ou autre "êtres élémentaires" ou anges ou autres selon les traditions diverses me disaient: ok, tu as bien bossé, et maintenant voilà, tu peux le mettre en pratique: montre tout ce qui pousse dans ton jardin, et fait bénéficier tout cela au gens que tu accompagnes.


Que puis-je faire pour vous aider - à un niveau profond ? Les rêves de plantes médicinales se bousculent, souvent avant l'heure de votre consultation. Mais surtout, je crois que tout se résume à une chose : que faites-vous pour vous apporter de l'amour dans les zones douloureuses de votre expérience, de votre corps?


Où puis-je trouver une porte où le soin peut entrer ? Prenez-vous du temps et de l'espace pour vous? Et voulez vous vraiment guérir ou cherchez-vous juste à vous plaindre? Une habitude très répandue et toute à fait compréhensible.

Encore une fois, puis-je rappeler, je ne vous parle pas de vous donner de l’amour sous forme d'un divertissement, d’une sortie film ou d’une sorte d'Escape Game. Je ne parle pas de "l'amour" que l'on peut se donner en mangeant gras, salé (avec du sucre caché), alcoolisé (souvent à tous les repas) ou avec telle ou telle une illusion puissante et destructrice.

La vie semble m'avoir donnée une responsabilité et le plus bel endroit possible pour pratiquer mon métier, l'herboristerie: même si j'avais très peu (certains diraient pas du tout) d'économies, pas de "troisième pilier" (un truc très suisse sans lequel - ai-je appris - on ne peut pas prétendre posséder une maison actuellement), une voix intérieure et Tony Samara, mon enseignant de méditation depuis 2008 m'a confié: "Je pense que tout ceci arrive pour que vous puissiez mieux partager votre travail de thérapeute herboriste."

Moi? Mais... avec quel argent acheter un tel bien assorti d'une terre agricole? Et... est-ce que je le mérite vraiment à présent?

Soudain, les miracles ont commencé à s'accumuler, comme malgré moi: un don, un prêt que je ne pensais pas possible à accepter, des parents très impliqués à soutenir le projet, du haut de leur 80 ans - soudain plus proches de moi, et encore plus alertes mentalement et physiquement que jamais - une rencontre avec un assureur hors pair, une banque prête à faire confiance à des projets d'herboristerie et à ma famille. Une voisine anthroposophe qui me partage quelques intuitions. Résultat? Fin mars 2023, l'achat a été signé.


En Suisse. À Genève (dans l'un des endroits les plus chers de la planète.)

Et maintenant, tout est installé, avec des rideaux de qualité de la maison de mes parents d'il y a plus de 30 ans, pleins de meubles récupérées, le tout au milieu de 8 beaux chênes, des charmes et des pins sylvestres, sans parler des ronces et des dizaines d'autres plantes médicinales poussant naturellement.

Puissions-nous, en tant qu'humanité, étendre le bonheur sans écraser autrui, de manière sincère et sain autour de nous et dans nos vies quotidiennes.


Puissions-nous suivre notre voie de cœur et être bien guidés quant un peu perdus. Et je me réjouis de vous montrer comme ces plantes médicinales sont des alliées transformatrices et soutenantes - de celles qui nous apprennent à faire, réellement, de la place à l’amour.



Sincèrement,

Avec mes remerciements,

A votre santé

Erika Scheidegger Gardet

Technicienne en herboristerie accréditée

Thérapeute ASCA RCC G849663

Vos ateliers sous les chênes: cliquez sur ce lien svp Pour les consultations: c'est par ici Depuis que j'ai commencé ma pratique, des transformations et soulagements notables se sont présentés et confirmés:


⚛️ autour des allergies: asthme, rhinites, intolérances alimentaires, soucis peau, incohérences du système immunitaire


⚛️ autour de la complexité des émotions: anxiété, insomnies, angoisses, depressions, TDHA


⚛️ de ce qui relève des soucis des femmes - de l'adolescence à des soucis avec la fertilité et autour la péri-menopause et au-delà


⚛️ et plus récemment, des résultats dans la gestion et le soulagement des maladies auto-immunes et des soucis si communs chez les femmes avec la thyroïde.



Diplômée de l'Ecole de plantes médicinales Alchémille, Evolène, Suisse, (et de nombreuses autres formations en herboristerie dans divers pays Outre-Manche), ainsi qu'accréditée phytothérapeute ASCA en Suisse, et enseignante/étudiante à vie par passion, je suis heureuse de soutenir, soulager, et de vous accompagner dans les pas - parfois petits, parfois plus grands, parfois tranquilles, et d'autres fois bien rapides - vers votre propre résilience, votre nature - en accord avec la nature.


Puissante Achillée millefeuille, en floraison fin avril sur Genève.



Mercis à ma fille aînée Timéa Aliya Gardet 💖 pour son aide avec la traduction en français.

579 vues1 commentaire

Posts récents

Voir tout

1 Kommentar

Mit 0 von 5 Sternen bewertet.
Noch keine Ratings

Rating hinzufügen
Gast
19. Mai
Mit 5 von 5 Sternen bewertet.

Ma rencontre avec Erika a un goût de miracle. C’était début mai et j’ai déjà la sensation de l’ouverture d’une fenêtre vers ma liberté de vivre en harmonie avec mon âme, de guérir des maux anciens. Son accueil et son attention profonde à la personne sont exceptionnels. Le bien-être est immédiat. Avec délicatesse je suis attendue car Erika prend soin de me préparer jus, tisanes et craquers avec les plantes de son jardin qui poussent sous l’amour de ses arbres. Gratitude infinie pour la Petite Herboriste et son univers de beauté.

Gefällt mir
bottom of page