top of page
Plantes d'herbes

L'Arnica montana et les papas

Dernière mise à jour : 22 juin


« La nature est le médecin des maladies. » Hippocrate

Tout le monde connaît probablement l’arnica, utilisée depuis des siècles dans la médecine traditionnelle pour ses propriétés anti-inflammatoires et analgésiques. Mais, si vous lisez jusqu’à la fin, vous découvrirez que les recherches actuelles et les expériences des herboristes révèlent qu'elle offre bien plus que cela.


Photo par Frédéric Gardet


Serait-ce l’Arnica montana qui soutient le pôle masculin ( celui qui communique dans un climat de confiance, qui a le courage de remettre en question ce qui est toxique, ce qui le pousse à mentir ou à être agressif et dominant en utilisant tel ou tel pouvoir et en ignorant le coeur et la sagesse, ou a être avide, etc) en chacun de nous ?


Elle est si connue pour être utilisée principalement en usage externe sous forme de crèmes, de gels, d'onguents ou de pommades, et on sait peut-être tous que l'Arnica réduit l'inflammation des tissus en stimulant la circulation. Cela aide à soulager les douleurs, les gonflements et les hématomes liés aux entorses, aux contusions, aux douleurs musculaires et même aux suites d'opérations chirurgicales. Si on lit un peu tout ce qui se raconte online, on connait peut-être même ses propriétés antalgiques: elle peut inhiber les médiateurs chimiques responsables de la douleur et de l'inflammation. Ce qu'on sait déjà un peu moins, c'est que son huile essentielle possède également des propriétés antibactériennes et antifongiques.


Mais avez-vous remarqué qu'on recommande souvent de n'utiliser l'arnica qu'en application locale? Cependant, dernièrement j'ai découvert d'une manière magnifique que certaines sources suggèrent qu'elle peut être utilisée en interne avec prudence.


Toxique en interne ? Vraiment?


Bon à nouveau, on sait que bien dilués, les granules homéopathiques d'arnica sont couramment prescrites et disponibles en vente libre. Mais allons plus loin: malgré toutes les recommandations qui sont mis sur le wouèbe de ne pas l'utiliser en interne, on découvre à nouveau le besoin de rester bien critique (et de consulter son herboriste en prévention ou pour éviter de continuer les dégâts, je vous jure que c'est mieux - si possible et dès qu'un soupçon de déséquilibre important arrive, ou même pour discuter d'un diagnostic?) et bien donc, malgré les recommandations du Web, en grattant un TOUT PETIT PEU dans mes livres et autres références online (de confiance) on découvre que Fournier pour exemple (cf références ci-dessous, pp109-113) vante les bienfaits de l'Arnica en infusion et en décoction.


Paf.


Précautions: Fournier rappelle simplement de bien filtrer les tisanes de fleurs d’arnica pour éviter les aigrettes pouvant provoquer nausées ou vomissements. Fournier compare même l'action de l'arnica à celle de la digitale pour améliorer et régulariser le muscle cardiaque et soutenir en cas d’insuffisance coronaire ou d’artériosclérose! En urgence, la poudre de fleur d’arnica est un fébrifuge efficace, en association avec l’écorce de chêne et de saule pour les gargarismes contre l’angine. Des études cliniques récentes confirment ces observations.


Malgré la diabolisation de l’arnica, il est crucial de noter que de nombreuses personnes sont allergiques aux plantes de la famille des Astéracées. Il est important aussi de tester la tolérance (une gorgée de tisane par jour pendant une semaine, ou une application locale de l'huile sur la peau) avant d'en consommer en grande quantité. Le dosage est également essentiel : ne jamais utiliser plus de 10 pincées de fleurs par litre, et 5 pincées suffisent (Kiehs, p.80).


« L’arnica n’est pas seulement une plante hypersensible ; elle demande aussi à être traitée avec sensibilité par les hommes à qui elle offre ses forces curatives. » (Kiehs, p.86)

Une plante (BEAUCOUP) plus puissante qu’on ne l’imagine ?


Wilhelm Pelikan, botaniste, écrivain et herboriste anthroposophe, place l’arnica en tête des représentants de la famille des Astéracées. Il cite Goethe, qui clame que la décoction de cette plante l’a sauvé de la mort (p.273). « Elle croît sur les marches du trône des dieux... les forces vitales affluent, le pouls se renforce, le cœur reprend courage ; ce qui s’est égaré... reprend le droit chemin ; la forme lésée, abîmée se répare : même le système nerveux qui est si difficile à guérir... elle est celle qui enfante éternellement. » (pp.274-275)


Aux pères de ce monde


Pelikan suggère que l’Arnica, introduite dans le corps par injections, peut raviver un moi épuisé et surmené, offrant ainsi un soutien à ceux qui prennent beaucoup sur leurs épaules. Les pères de ce monde, ou ceux qui portent de lourdes responsabilités (et donc de nombreuses mamans), bénéficieraient de découvrir cette plante, en infusion ou en huile de massage.


Il y a un macérat d'Arnica du Valais, artisanal magnifique - crée par un chimiste passionné de nature - à la mini boutique, ouverte les vendredis après-midi


Il y a aussi d'autres solutions contre le burnout que la tisane d'Arnica - simplement le romarin tous les matins - ou si cela ne suffit pas, venir soit en consultation pour affiner ou changer les prescriptions, soit en mini-boutique pour choisir vous même dans mes sélections préférées.


Cher Papa à moi, parti trop tôt le 12.6.2024, ces informations sur l’Arnica arrivent juste après ton dernier souffle, dans mes bras. Ceux qui me connaissent vraiment savent le travail intérieur que cela a demandé à nous deux pour que ce moment soit possible avec tant d'amour et de pardon.


De lire les informations sur le fait que l'Arnica ravive un être mourant, est-ce un clin d’œil cosmique pour me rappeler que j’aurais dû encore te proposer cette décoction ? Et que j'ai de la colère contre moi de ne pas encore avoir encore essayé cela? Ou un signe pour me dire, la colère fait partie du deuil, ma fille, et merci - oui tu as toujours tout essayé pour me soutenir et me comprendre. Et je n'ai pas souhaité écouter souvent. C'est ma liberté. Mais continue ma fille, continue à croire en ton potentiel. Et toi aussi tu dois être fatiguée - quand est la dernière fois que tu as pris des vacances, ma fille? Massages arnica et une peu de repos, semble-t-on me dire???!!!


Ok ok.


N’est-ce pas le rôle d’un père d’offrir cela de telles paroles, profondes, vraies? De prendre le temps de vraiment comprendre son enfant? Et aussi, n'est-ce pas à nos « pères intérieurs » de nous aider à mettre tout cela en place, si cela a manqué enfant? "Nous ne sommes pas responsables de nos blessures, mais nous sommes responsables de chercher à les soigner" disait quelqu'un (si vous avez la référence, volontiers.) Chers papas intérieurs, notre soutien ne se doit pas d'aller dans la dépendance et la soumission à tout caprice, mauvaise habitude ou souhait de divertissement ou de confort!) (Il y a des plantes pour vous aider avec cela du reste.)


Voici le poème de Neruda qui illustre ce que l'Arnica m'a rappelé si puissamment, et que mon père m’a appris et permis toujours de faire - il m'a aidé oui, et encore plus quand j'évoluais, progressais vers un oui pour la vie. C'est le plus grand des cadeaux.


Mercis pour tous vos messages et attentions de soutien.


Il meurt lentement,

Pablo Neruda

 

celui qui ne voyage pas,

celui qui ne lit pas,

celui qui n’écoute pas de musique,

celui qui ne sait pas trouver

grâce à ses yeux.

Il meurt lentement

celui qui détruit son amour-propre,

celui qui ne se laisse jamais aider.

Il meurt lentement

celui qui devient esclave de l’habitude

refaisant tous les jours les mêmes chemins,

celui qui ne change jamais de repère,

Ne se risque jamais à changer la couleur de ses vêtements

ou ne parle jamais à un inconnu.

Il meurt lentement

celui qui évite la passion

et son tourbillon d’émotions

celles qui redonnent la lumière dans les yeux

et réparent les cœurs blessés.

Il meurt lentement

celui qui ne change pas de cap

lorsqu’il est malheureux

au travail ou en amour,

celui qui ne prend pas de risques

pour réaliser ses rêves,

celui qui, pas une seule fois dans sa vie,

n’a fui les conseils sensés.

Vis maintenant!

Risque-toi aujourd’hui!

Agis tout de suite!

Ne te laisse pas mourir lentement!

Ne te prive pas d’être heureux




Merci pour tout


Paix à toi - sail well

Gaston Scheidegger

(1.3.1940 – 12.6.2024)



Pour mettre pratiquement, gaiement et délicieusement

votre santé résiliente et vivifiante en priorité

 

Erika Scheidegger Gardet

Herboriste et thérapeute accréditée ASCA

Prochains ateliers au Chemin de Sur-le-Beau, 19:

les remèdes gratuits autour de nous, avec petite restauration en lien avec les plantes du jour. S’inscrire à la newsletter, en bas de la page d’accueil de petiteherboristerie.ch


Pour rappel: face à la demande croissante des gens en matière de santé naturelle, et pour prévenir les cueillettes abusives, l'Arnica montana originaire initialement de Russie est devenue une plante protégée dans de nombreux pays: en Suisse, comme en Allemagne et en Autriche, la récolte est désormais interdite. Mais, pour profiter de cette plante de montagne, il est toujours possible d'en cultiver au jardin ou d’en acheter à des herboristes qui se fournissent chez des artisans respectueux de l’environnement et des lois.

 

Sources bibliographiques :

  • Kieshs-Glos, Christina. Arnica. Edition Aethera, 2002.

  • Fournier, Paul Victor, "Dictionnaire des Plantes Médicinales et Vénéneuses de France" (édition Omnibus)

  • Goethe, "La Métamorphose des Plantes" (éditions Triades)

  • Grohmann, "La Plante" (éditions Triades)

  • Pelikan, Wilhelm, "L'Homme et les Plantes Médicinales", 3 tomes (éditions Triades)

  • Meijs Jeanne, L’épreuve de l’adolescence – ou le chemin étroit vers la liberté interieure. Aethera, 1996.

  • Divers articles Issus du magnifique The Rudolf Steiner Archive : a project of Steiner Online Library, a public charity Discussions with Teachers GA 295 Discussion Eleven, 2 September 1919, Stuttgart The Rudolf Steiner Archive : a project of Steiner Online Library, a public charity

  • LE TEMPS : La Suisse en retard dans la limitation des PFAS (4 décembre 2023) > ) https://www.letemps.ch/opinions/face-aux-pfas-ces-eternels-polluants-la-suisse-doit-agir) Le Temps s'inquiète que les autorités suisses n'aient toujours pas fixé de normes concernant les PFAS, notamment pour ce qui concerne l'eau et la nourriture. Le quotidien romand consacre par ailleurs un dossier complet aux PFAS en Suisse. D’autres articles éclairants sur le sujet sur le site de SwissAquaFilter.ch

  • "The Spirit in the Realm of Plants" GA 60: ‘Der Geist im Pflanzenreich,’ in Antworten der Geisteswissenschaft auf die Grossen Fragen des Daseins. 8 décembre 1910, Berlin

  • "Discussions with Teachers" GA 295 Discussion Eleven, 2 septembre 1919, Stuttgart Course for Young Doctors GA 316: https://rsarchive.org/Lectures/YoungDoctors/YngDoc_appendix.html

  • Le Temps : "La Suisse en Retard dans la Limitation des PFAS" (4 décembre 2023) > Le Temps s'inquiète que les autorités suisses n'aient toujours pas fixé de normes concernant les PFAS, notamment pour ce qui concerne l'eau et la nourriture. Le quotidien romand consacre par ailleurs un dossier complet aux PFAS en Suisse. D’autres articles éclairants sur le sujet sur le site de SwissAquaFilter.ch

  • Stefan Schwarzkopf et al. Service de dermatologie et vénéréologie CHUV https://www.revmed.ch/revue-medicale-suisse/2006/revue-medicale-suisse-91/arnica-une-plante-magnifique

  • Sugier D, Sugier P, Jakubowicz-Gil J, Winiarczyk K, Kowalski R. Essential Oil from Arnica Montana L. Achenes: Chemical Characteristics and Anticancer Activity. Molecules. 2019 Nov 16;24(22):4158. doi: 10.3390/molecules24224158. PMID: 31744121; PMCID: PMC6891426.

56 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page