Plantes d'herbes

Et si ce qui était pur, cultivé dans le respect... serait porteur de principes de guérison?

Mis à jour : nov. 12




Et... osons un pas plus loin... et si la conscience tranquille... soignait en profondeur?

La pureté n'est pas la continence, la pudibonderie ou la chasteté : il y a pureté à chaque fois que l'amour cesse d'être mélangé d'intérêt.

Petit traité des grandes vertus - André Comte-Sponville



Vous avez certainement déjà ressenti ce mouvement vers la guérison - celle qui s'enclenche dans la nature, ou entouré d'harmonie? Ou simplement quand on s'occupe avec bienveillance de nous?


Candide et anthropomorphique, cette notion que la plante et la nature communiquent avec l'être humain de manière indicible? Que la nature vient nous consoler dans les tréfonds de la peine ou de la maladie, accroissant nos joies et célébrations, répondant à nos questionnements, comme si elles nous disaient : « Tu n'es pas seul/e  et je suis là pour soutenir» ? Rousseau et Goethe - parmi les auteurs les plus connus le suggéraient - dans quelques envolées chaleureuses, et moult autres poètes, guérisseurs et philosophes de toutes les traditions touchent timidement ce sujet, ce lien, ces potentiels.


Si cette communication était une évidence chez des peuples premiers et indigènes, dans la littérature occidentale, rapidement, l'esprit cartésien se rappelle en force : des métaphores, que voilà ! Aller plus loin dans l'interprétation serait de l'anthropomorphisme... Ou pire, crie ma conscience : et si verbaliser trop clairement cette possibilité de communication pourrait affaiblir la magie, voire carrément être néfaste aux plantes, en ce sens qu'une telle approche simplifie, tuerait la richesse de telles relations, de telles communications? Le New Age actuel nous le démontre bien... et mercantilise même ce lien si précieux. Si précieux et merveilleux que Matthieu Schmitt, cueilleur et enseignant à l'ecole valaisanne de plante médicinale l'Alchémille, avance même la notion de responsabilisation lorsqu'il demande : « Reconnaître une plante ne pourrait-il pas nous amener à un rapport plus intime avec cet être vivant, au-delà du simple schéma observateur-objet ? » Lieuthagi propose aussi que le remède généreusement offert par une plante ne soigne que s'il y a de l'amour envers la plante. Comme dans une relation humaine, une intimité qu'il convient dès lors de protéger et donc pas forcément de disséquer, d'écrire à ce sujet.


Pourtant, peut-être parce qu'en deux-mille vingt, ou globalement nous nous posons des questions sur l'impact de l'être humain sur la terre, il semblerait d'autant plus urgent d'approcher ce sujet et... d'écouter !


A l'Espace petite herboristerie, le lutin Amin est arrivé et il est convaincu que ce qu'on mettrait dans le corps serait donc un remède ou un produit crée dans le respect tant de la nature que des êtres humains qui l'ont confectionné.




Alors voilà. Osons le dire: l'Espace de plante soignantes est animé par cette notion que ce qui est crée dans le respect le plus profond, ainsi que le contact avec la nature (grounding), harmonise et soigne.


Dès lors, comme service à mes consultant/es et visiteurs, voici les artisans suisse et proches de la Suisse de trésors à l'Espace petite herboristerie. Après avoir exploré leur sites (cliquer sur les noms ci-dessous), vous pouvez m'envoyer vos éventuelles commandes via courriel petiteherboristerie@bluewin.ch ou via le chat sur le site www.petiteherboristerie.ch.


Ensuite, soit je vous prépare un petit paquet qui peut être déposé devant l'Espace des plantes soignantes à la Route de Soral 7, soit vous venez boire une infusion ou un cacao chaud du jour sur rendez-vous au mini marché.


- Odin Elixirs, producteur des essences florales des Alpes suisses (des fleurs de Bach - fabriqués sans éthanols, selon les principes du Docteur Bach.)

- l'Essencier, pour vos huiles essentielles locales, vos remèdes à l'arnica ou vos macérats au millerpertuis, ect.

- Naturkraftwerke et naturkostbar - magnifiques entreprises je connais depuis leur débuts et qui ne font aucune concession sur l'éthique et la qualité de leur superfoods, cacao et autres délices.

- La Royale - petite entreprise familiale qui a débuté autour d'un rucher et de l'amour des abeilles. Pour de magnifiques remèdes (ainsi que ceux peu disponibles en Suisse) en herboristerie.

- Doterra - huiles essentielles glocales (c'est à dire locales au lieu d'origines des plantes utilisées pour les huiles essentielles), produits dans le respect des artisans, de la terre et des lieux d'origine des huiles essentielles - Le Ylang ylang ou l'Encens d'Oliban, je l'achète ici plutôt que par une entreprise qui produit sous serre ou proches de champs sprayés.

- Bionaturis, pour les vitamines et autre soutiens via capsules.

- Grunefelder, pour les plantes et hydrolats d'origine suisse.

- Le Jardin de Denise, pour les soins de la peau et des cheveux - et pour des cadeaux.

- Evetia et Naturalpes et leur CBD ultra propre et efficace.

- Les produits d'une pureté magnifique (et extra pour l'immunité du corps) du couple Hartmann de leurs ânes: Sanbro, jus d'argousier et sirops de mélisse

- Les merveilles des Herbes du Compagnon


En ce moment, je propose des remèdes et produits qui focalisent sur l'immunité, le sommeil profond, et l'humeur joyeuse - sur rendez-vous au mini marché.


Saviez-vous que le jus d'argousier (de la famille Hartmann) aurait 36 à 44 fois plus de vitamine C que celui contenu dans du jus d'orange frais?


Le jus d'argousier sauvage, cueilli par la famille Hartman dans les Alpes suisses et proposé à l'Espace de plantes soignantes... a une richesse inégalée en vitamines et autres nutriments. Ce serait le fruit avec le plus de vitamine C sur terre (à ma connaissance) et... plus de 12 vitamines: A, B1, B2, B5, B6, B12, C, E, F, H, P, PP, glycosides, des flavonoïdes, des saponines, des oméga-3, -6 et -9 acides gras, des acides de fruits et des oligo-éléments.


Ce jus de argousier, non pasteurisé et pressé à froid, contient aussi de l'huile d'argousier - ce qui est bien connu pour hydrater ainsi généreusement TOUTES les muqueuses. C'est entre autres une protection majeure pour tous les problèmes des yeux liés à l'âge (documents scientifiques sur demande.)

Et pour traverser les éventuels orages et changements de cette période intéressante... et ne pas reléguer les émotions au fond du placard ou sous le tapis... qu'est-ce qui est suggéré à l'Espace petite herboristerie?


Beaucoup de solutions - entre-autres:

  • toujours du cacao cru bon pour la santé (sans sucre raffiné ou sans sucre roux)

  • e cas de d'évènement choquant, deux huiles essentielles: des sortes de rescue à glisser dans sa poche pour l'avoir en tout temps sur soi- un Roll on de Néroli et/ou de Lavande vraie

  • tous les concentrés de fleurs sauvages des Alpes d'Odin Elixirs

  • des adaptogènes - des remèdes intelligents qui vont là où le corps en a besoin

  • des infusions diverses et réchauffant âme et corps

  • pleins d'autres propositions selon vos circonstances de vies


Le plus important étant de ne pas supporter tout cela seul(e)... ni de sombrer dans la négativité (auto-critique, médisances, agressivité, ect.) ou dans la peur.


Concernant ces sujets, voici un magnifique court métrage (ne dure que deux minutes!): "Je suis donc tu es" écrit et réalisé par Maylis de Poncins.


L'Espace de plantes soignantes souhaite vous soutenir avec ces forces de la nature, et incarner le plus possible l'idée que la santé passe par cet amour - sans limite et inconditionnellement - que donne la nature.


La pureté n'est pas la continence, la pudibonderie ou la chasteté : il y a pureté à chaque fois que l'amour cesse d'être mélangé d'intérêt.

Petit traité des grandes vertus - André Comte-Sponville




110 vues

Formulaire d'abonnement à la newsletter

  • Instagram
  • Facebook

©2020 par Espace petite herboristerie.